www.osteopatheprovence.fr
SERGE BOISSONNET
Ostéopathe Aubagne
Accueil > Ostéopathie, santé & bien-être > Physique > Généralités sur la mobilité

Généralités sur la mobilité

"le mouvement c'est la vie", a-t-on coutume de dire. La vie anime en effet les structures qu'elle habite, mais en retour, c'est la mobilité qui permet à la vie de s'exprimer. La mobilité n'est pas qu'une question de mécanique, elle découle de la fluidité tissulaire et en grande partie de la circulation. (cf Généralités sur les tissus). La mobilité permet au corps de s'adapter, d'amortir les contraintes, les stress divers. Les zones qui perdent leur mobilité ne participent plus à cette gestion des contraintes et imposent des compensations aux structures restées mobiles qui s'inflamment et s'usent.

 

Quelle est la cause d'une perte de mobilité tissulaire?

La plupart du temps, une contrainte ou un stress qui dépasse les capacités d'amortissement du tissus provoque dans celui-ci un spasme réactionnel ou même une lésion dont la cicatrisation entraînera fibrose et restriction. Une véritable modification de la structure du tissu s'opère; c'est la lésion structurelle qui va entraîner des perturbations consécutives sur les fonctions localement et à distance. La mobilité est une des fonctions du tissu.

 

Quels types de stress sont en cause?

Tous types de stress, physique, émotionnel, psychologique, social, alimentaire... c'est une addition de contraintes exercées dont la somme dépasse les capacités d'adaptation de l'individu et n'est plus prise en charge. Il peut s'agir d'un choc (physique, émotionnel, psychologique, social, alimentaire...) soudain (forte intensité, faible durée) ou d'une contrainte (physique, émotionnelle, psychologique, sociale, alimentaire...) chronique (faible intensité continue ou répétée). En dernier recours, le tissu concerné s'adapte en se figeant.

Contactez-nous